Quantcast




  • Grands Ateliers 11 Terra2010
  • Journée autour de l'architecture vernaculaire de Figuig 3
Figuig-juin-2011 4166

Le Conseil de gouvernement a examiné et adopté le 23 mai 2013 un projet de décret présenté par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville, portant
approbation du Règlement Parasismique des Constructions en Terre (RPCT 2011) et institution du Comité National des Constructions en Terre.
Ce projet, élaboré par le ministère de l'Equipement et des Transports en collaboration avec le ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville, l'Ecole Nationale d'Architecture, l'Ecole Hassania des Travaux Publics, le Laboratoire Public d'Essais et d'Etudes, l'Université de Californie à Berkeley, le Laboratoire CRATerre, et l'Institut Getty de Conservation des monuments historiques de Los Angeles, vise essentiellement à combler le vide juridique en la matière et à assurer la sécurité des biens et des personnes.
Ce règlement traite également tous les aspects touchant aux techniques de construction traditionnelles, aux matériaux de terre, ses limites d'application, les recommandations concernant les systèmes constructifs de renforcement et de protection des murs et les dispositions constructives pour les fondations. Ce projet est conçu comme complément aux dispositions du Règlement de Construction Parasismique R.P.S. 2000 (version 2011), et applicable aux constructions réalisés par des moyens modernes. (1)
 
La mise en application du Règlement Parasismique des Constructions en Terre vise les aspects importants suivants :
 
a.Le développement d’une architecture écologique en harmonie avec l’héritage vernaculaire, et l’exploitation des expériences riches et séculaires de cet héritage ;
b.La prévention de l’extension de l’informalité, et éviter son expansion au milieu  rural ;
c.La préservation de la diversité architecturale du pays ;
d.La participation au ralentissement de l’évitable exode rural ;
e.La réalisation d’économie d’énergie en freinant la généralisation du recours aux matériaux à haut intrants énergétiques (acier, ciments et autres) et en réduisant les frais de transport des matériaux de construction par le l’utilisation et la valorisation des matériaux locaux.  (2)

---------
1. Extrait  http://www.pm.gov.ma  
2. Etrait du réglement
---------
Rappel
CHANTIERS ENAM / Culture, Patrimoine et Tourisme
Partenariat avec l'Union Rempart/France 

Par Tayyibi A. Unesco Atccdd Maroc - Publié dans : Chaire UNESCO ATCCDD
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil


logo Ecole Nationale d'Architecture   | Chaire UNESCO Architecture de terre

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés