Quantcast




  • Grands Ateliers 11 Terra2010
  • Journée autour de l'architecture vernaculaire de Figuig 3
ACTIVITES ENA PATERRE UNESCO ATCCDD Maroc Tayyibi -copie-23
Photo du 29.12.12 / Immersion sud-Agadir par T.A.

L'ENA de Marrakech met en place des programmes pédagogiques parallèles et souhaite participer dès le cours terme à la diffusion de la culture architecturale, notamment dans les thématiques liées aux cultures constructives et à l'architecture responsable :

MCN « Matériaux de construction naturels »
MCN « Matériaux de construction naturels » est un nouveau programme pédagogique qui complète les enseignements du module des Sciences Exactes dispensées à l’ENA, il est assuré par Mr Moukmir Oussama.  Ce programme est conforté par d’autres cours et séminaires qui sont parallèles au cursus de base de formation des architectes, à savoir, « Environnement et architecture boclimatique » assuré par Mr Mansour Majid. Ces nouveaux enseignements consolident la formation de l'architecte et l’autorise à accompagner les stratégies publiques portées sur le bâti existant et projeté.
MCN est un enseignement spécifique aux connaissances théoriques et pratiques sur les matériaux et liants naturels et bio sourcés utilisables dans la construction de bâtiments. Le premier semestre de l’année 2012/13 cumule 32 heures de cours d’introductions qui portent sur les définitions, la transformation, le classement, l’usage, les techniques constructives et le cycle de vie. Cet enseignement se poursuit le deuxième semestre de l’année scolaire en cours par des travaux pratiques. Un déplacement d’étude dans ce sens est organisé les 29 et 30 décembre 2012, il se consacre en partie à des visites guidées de haut lieux d’architectures marocaines construites avec les matériaux naturels.

Environnement et architecture bioclimatique
Majid Mansour est professeur titulaire à l'ENA, spécialiste des questions d'environnement et d'aménagement urbain, il intervient régulièrement à l’ENAM dans le cursus de formation d’architectes. Ses cours se déroulent en séminaires intensifs et portent sur les thèmes qui se rapportent à la problématique générale de la conception architecturale, urbaine et du développement durable. La prochaine intervention est programmée le 05 janvier 2013, elle porte sur les thèmes suivant :  Nature en ville, climat et ville, qualité de l'air en milieu urbain, avec présentation de l'éco-quartier de Vauban en Allemagne comme modèle de développement urbain durable.

Investir l’architecture marocaine / Agadir, Tiznit et Aît Baha
L’ENAM a organisé les 29 et 30 décembre 2012 un déplacement d’étude à Agadir, Tiznit et Aît Baha, au profit de ses étudiants architectes. Ce déplacement est encadré par un groupe d’enseignants et d’architectes, il rentre dans le cadre du cours MCN « Matériaux de Construction Naturels » programmé depuis le mois d’octobre 2012. Ce séjour pédagogique est encadré par Moukmir Oussama, Cohen Viviane et Tayyibi Abdelghani, ainsi que d'autres intervenants locaux.

Architecture Responsable, Low-tech ou High-Tech ?
Dominique Gauzin-Müller architecte française vivant en Allemagne, auteure de nombreux ouvrages sur les multiples facettes de l’urbanisme durable et de l’architecture éco-responsable est l'invitée de l'ENA de Marrakech le 19 janvier 2012, pour des conférences destinées parincipalement aux étudiants architectes, celles-ci portent sur l'architecture responsable, et auront lieu au Ryad Denise Masson de l'Institut Français de Marrakech.
"L’architecture éco-responsable doit être adaptée à ses fonctions et capable d'évoluer, s’inscrire harmonieusement dans son environnement naturel ou urbain, mettre en oeuvre des matériaux locaux bio-sourcés (bois, terre crue, paille…) et consommer un minimum d’énergie… mais avant tout satisfaire ses usagers et améliorer leur vie ! Elle est le résultat d’une démarche «holistique», globale et pluridisciplinaire, qui intègre des objectifs écologiques, économiques, sociaux et culturels.
Cette nouvelle approche pose de nombreuses questions sur l’exercice de notre profession : Entraine-t-elle une nouvelle esthétique ? Est-ce une contrainte ou une chance ? Faut-il privilégier le Low-Tech ou le High-Tech?
«Plus avec moins» est un des slogans du Low-Tech, mais il ne faut pas se priver pour autant des nouvelles technologies. La solution est dans l'adéquation au contexte et un équilibre entre tradition et modernité. Des projets comme l’école en terre et bambou d'Anna Heringer au Bangladesh ou la maison en pisé de Martin Rauch en Autriche montrent qu’il est possible avec peu de moyens d’atteindre la beauté et de renforcer l’identité d’un territoire." / Dominique Gauzin-Müller

------
Rappel 1 >  Les Conférences de Marrakech - S2/2013
ARCHITECTURE ECO-RESPONSABLE : 
LOW-TECH OU HIGH-TECH ?
Rappel 2 >  Les Conférences de Marrakech - S2/2013
Master Integrated urbanism and sustainable design (IUSD)


Par Tayyibi A. Unesco Atccdd Maroc - Publié dans : Cultures constructives/développement durable
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil


logo Ecole Nationale d'Architecture   | Chaire UNESCO Architecture de terre

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés




valid cc shop;buy cvv